Les métiers de la distribution automatique

Le secteur de la distribution automatique se professionnalise afin d’améliorer toujours davantage son service. Les évolutions concernent tant l’aspect marketing que celui de l’aménagement des espaces. Il concerne également la manière de concevoir les métiers de la distribution, dont l’effectif progresse en masse au profit d’une relation de proximité avec ses clients.

Quatre profils principaux

Le marché de la distribution fonctionne grâce aux compétences de quatre types de métiers.

  • Chargé d’approvisionnement

Poste principal du secteur, le chargé de l’approvisionnement doit veiller à ce que les appareils soient garnis en permanence. En charge de la gestion du stock, il veille également au respect des normes d’hygiène telles que préconisées par l’Afsca.

Caractéristiques :

  • opère lui-même les contrôles de base des machines,
  • procède au ramassage des caisses et des relevés de données,
  • représentation de l’entreprise auprès du client,
  • veille à la qualité du produit,
  • indépendant et mobile.
  • Technicien

Le technicien de maintenance saura prendre en charge la réparation des appareils. Support opérationnel du bon fonctionnement de la machine, il assure également la communication avec le client. Le technicien doit être capable de fournir des explications sur le matériel, et de travailler en toute transparence.
Caractéristiques :

  • intervient en urgence en cas de panne,
  • met les distributeurs en service sur les nouveaux sites,
  • répare les appareils à l’atelier,
  • agit de manière autonome aussi vite que possible,
  • représente l’entreprise et doit avoir un bon contact client.
  • Profils commerciaux

La fibre commerciale est très utile sur le terrain. Elle s’avère nécessaire pour les cadres comme les responsables en charge de l’équipe technique ou de l’exploitation générale. Véritables coachs, ils transmettent à leurs équipes l’esprit de leur entreprise et par là même, véhiculent une image et des valeurs nécessaires pour affirmer le positionnement de la marque. Supervisant et analysant les résultats, ils sont aussi capables d’initiative afin d’améliorer la rentabilité de l’entreprise.

  • Profils administratifs

Comme partout, le back-office est nécessaire. Toutefois, dans le secteur de la distribution automatique, ce profil se complétera avantageusement par des compétences liées au commerce, à la gestion, aux bases de données.

Certains distributeurs sont alimentés par des entreprises confectionnant elles-mêmes leurs produits. Dans ce cas, les profils de la restauration, tels les chefs de fabrication, responsable hygiène ou responsable de production, s’ajouteront à la liste des métiers du secteur.